Plein feu sur la dosimétrie intraauriculaire

Développement d’une méthodologie pour évaluer la performance des gants à isoler des vibrations en tenant compte de la dextérité ainsi que de la force de préhension
27 avril, 2022
Jour de deuil
27 avril, 2022
Plein feu sur la dosimétrie intraauriculaire
mm
Maxime Ouellet, ing.

Plein feu sur la dosimétrie intraauriculaire

Des chercheurs financés par l’IRSST renforcent l’édifice de connaissances d’une nouvelle méthode de mesure de l’exposition au bruit. Il est difficile de mesurer avec précision les niveaux d’exposition au bruit auxquels les travailleurs sont exposés. Cela est d’autant plus vrai s’ils portent des protecteurs auditifs, comme des coquilles antibruit ou des bouchons d’oreille. « Les variations dans l’utilisation des protecteurs et les différences morphologiques d’un individu à l’autre jouent pour beaucoup dans l’efficacité terrain de ces dispositifs. Par exemple, chez l’un, un protecteur pourrait offrir une protection qui équivaut à 25 dB ; chez un autre, ce serait davantage de l’ordre de 15 dB, une différence considérable », explique Hugues Nélisse, chercheur en prévention des risques chimiques, biologiques, mécaniques et physiques à l’IRSST. Cette grande variabilité peut avoir des conséquences fâcheuses. Au Québec, de 1997 à 2016, près de 74 000 travailleurs ont développé une surdité professionnelle reconnue par […]

Click here to view original web page at www.preventionautravail.com