Jean Bruneau

Retrouvez l'ensemble de nos actualités, nos publications ainsi que nos événements
6 novembre, 2018
SIMDUT

SIMDUT 2015 – Êtes-vous conforme au 1er décembre 2018 ?

Ça fait probablement déjà plusieurs mois que vous entendez parler de SIMDUT 2015 et des modifications à mettre en place. Mais saviez-vous qu’à partir du 1er décembre 2018, vous êtes dans l’obligation de vous conformer à ces nouvelles exigences ? Cet article fait état de l’historique de SIMDUT 2015 et de ce que vous avez l’obligation de mettre en place, en tant qu’employeur.   

D’où vient SIMDUT 2015? 

Le 11 février 2015, le gouvernement du Canada a publié le Règlement sur les produits dangereux (RPD) dans la Partie II de la Gazette du Canada. L’adoption de ce règlement, et la modification subséquente de la Loi sur les produits dangereux (LPD), a entraîné des modifications au Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) 1988 en y incorporant le Système général harmonisé (SGH) de classification et d’étiquetage des produits chimiques utilisés au travail au Canada.  

La

28 septembre, 2018
Incident management

Gestionnaires SSE : bien analyser les incidents pour une saine gestion de votre organisation

La gestion d’incidents pour un gestionnaire en santé, sécurité et environnement (SSE) comporte plusieurs volets, dont les aspects importants de la conformité, les coûts et la diligence raisonnable. 

En effet, dans le rôle qui vous a été confié, vous devez vous assurer que votre organisation respecte les lois et les règlements en matière de déclaration d’incidents. De plus, vous devez compiler, analyser et contrôler les coûts reliés à la gestion des incidents. Enfin, l’organisation vous demande de faire tout en votre pouvoir pour maintenir tous les moyens de défense afin d’assurer une diligence raisonnable. 

1. Déclaration d’incidents  : respecter les lois et les règlements

Tant du point de vue de la santé et de la sécurité que de l’environnement, les organisations doivent respecter les lois et les règlements en matière de déclaration d’incidents. Votre organisation doit connaître les autorités à qui déclarer les incidents et aussi compléter les rapports requis …

28 septembre, 2018
Accident-Management

Gestion des incidents : 5 étapes essentielles pour bien les gérer dans votre organisation

La gestion de vos processus et de vos programmes en santé et sécurité vise à éviter les incidents malheureux. Malgré toute la prévention et les bonnes intentions de vos équipes, personne n’est à l’abri d’un événement important au travail.  

Si vous devez faire face à un incident ou toutes autres formes d’événements, voici les cinq étapes essentielles à suivre pour être en mesure de bien le gérer et surtout d’en faire le suivi : 

  1. La déclaration 
  2. L’enquête 
  3. L’analyse 
  4. Les mesures correctives 
  5. Les leçons apprises. 

1. Déclaration d’un incident

Lorsqu’un incident survient, la première étape consiste à le déclarerMais qu’est-ce qui doit être déclaré ? Nous vous suggérons de déclarer rapidement une occurrence, une condition ou une situation découlant dun travail qui a entraîné ou pourrait avoir entraîné des blessures, des maladies, des dommages à la santé ou à l’environnement ainsi que le(s) décès.

8 août, 2018
LOTO

[CANADA/É.-U.] Cadenassage : Comment s’en sortir et se conformer aux dispositions réglementaires ?

Se conformer aux articles spécifiques au cadenassage et aux autres méthodes de contrôle des énergies peut représenter un défi de taille et peut devenir rapidement un casse-tête pour les organisations. Comment un gestionnaire peut-il réussir l’implantation d’un programme de cadenassage et se conformer quand il manque de ressources et de temps ?  Soyez rassuré, il existe des façons de s’en sortir. 

Commençons par comprendre les exigences réglementaires.   

Les exigences réglementaires 

1. Les responsabilités et les obligations de l’employeur  

L’employeur est responsable de l’application des méthodes de contrôle des énergies, dont le cadenassage. Il doit s’assurer que les procédures de contrôle des sources énergies soient élaborées et appliquées pour chaque machine ou équipement. Elles doivent être facilement accessibles, intelligibles et révisées périodiquement.  

Tout le matériel de cadenassage doit être fourni, accessible, en quantité suffisante et en bon état. Des cadenas à cléage unique doivent être fournis à tous les travailleurs ayant …

5 juin, 2018
Key performance indicators

Les indicateurs de gestion en santé et sécurité

Utilisez-vous des indicateurs de performance en santé et sécurité au travail ?

Oui, le coût des accidents, le nombre, la fréquence et la gravité des accidents du travail et des maladies professionnelles, sur 200 000 ou 1 000 000 heures travaillées. Ces indicateurs se limitent trop souvent aux aspects financiers en santé et sécurité et ciblent davantage les pertes.

Indicateurs de gestion passive (« lagging indicators »)

Les indicateurs de gestion passive ne sont pas de très bons indicateurs de la performance de votre système de gestion de la santé et de la sécurité. En effet, ils vous indiquent si vos efforts passés ont porté fruit ou pas et si vous avez été chanceux ou non. Ils sont incapables de vous dire si votre système de prévention fonctionne bien ou si tout est en place pour obtenir de bons résultats. Avec de tels indicateurs, vous ne savez pas ce que …

30 mai, 2018

ISO 45001, un standard international moderne en santé et en sécurité du travail

La santé et la sécurité sur le lieu de travail sont la préoccupation première de la plupart des entreprises. Pourtant, des décès et des blessures continuent de se produire. Selon l’Organisation internationale du Travail (OIT), chaque année, 374 millions de traumatismes et de maladies non mortels sont enregistrés, et plus de 2,78 millions de personnes décèdent à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. Cela signifie que chaque jour, plus de 7 600 personnes perdent la vie des suites d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. 

En mars 2018, la norme ISO 45001 a été publiée officiellement. Cette norme appelée Systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail  Exigences et lignes directrices pour leur utilisation a pour but d’alléger la contrainte des pertes liées aux retraites anticipées, à l’absentéisme et à la hausse des primes d’assurance qui en découlent, les maladies …